- CARRIERE & FINANCE EN VEDETTE -

___

Comment réussir mon « Elevator Pitch »

Comment réussir mon « Elevator Pitch »
CONTRIBUTION
Pamela Mecksavanh
29 mai 2018
PARTAGER

Faire bonne impression est très important surtout lors d’une entrevue, d’un événement de réseautage, bref lorsque nous faisons de nouvelles rencontres dans un contexte professionnel ou social. Porter les plus beaux vêtements et être coiffé d’un chignon digne des Grands Ballets Canadiens ne vous mènera pas aussi loin si vous ne livrez pas aussi un message ayant de l’impact. Effectivement, non seulement faut-il avoir une apparence soignée, mais il faut aussi piquer la curiosité de notre interlocuteur. Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous. Voici donc quelques astuces sur comment préparer un bon elevator pitch.

Qu’est-ce qu’un elevator pitch?

Il s’agit d’un court résumé qui vous présente et qui explique ce que vous faites. Ne tournez pas autour du pot puisque le concept de l’elevator pitch est qu’il doit pouvoir être dit lors d’un déplacement dans un ascenseur. Le but est très simple: en moins de trente secondes, mettez-vous en valeur de manière claire et concise.

La structure

Présentez-vous et expliquez ce que vous faites dans la vie. Si vous êtes étudiants, mentionnez votre spécialisation et l’établissement scolaire. Si vous êtes un professionnel, mentionnez plutôt votre poste et la compagnie pour laquelle vous travaillez. N’hésitez pas à donner quelques précisions si ces derniers sont plutôt méconnus. Par exemple, si vous travaillez pour une PME, les chances que votre interlocuteur la connaisse ne sont pas aussi élevées que si vous mentionnez que vous travaillez pour une multinationale.

Expliquer par la suite ce que vous faites dans votre poste, si vous êtes étudiants invoquer les raisons pour lesquelles vous avez choisi votre spécialisation ou bien mentionnez le poste auquel vous aspirez. Employez un langage simple, mais soyez créatif!

Selon le contexte, faites la connexion avec la personne devant vous. Vous êtes un finissant universitaire et êtes dans un cocktail de recrutement, n’ayez pas peur de mentionner que vous à aimeriez obtenir un stage au sein de la firme et démontrer votre intérêt. Après tout, qui ne tente rien n’a rien.

Après tout cela, n’oubliez pas de conclure: remerciez votre interlocuteur, remettez-lui votre carte et/ou demandez-lui la sienne, dites-lui que vous allez l’ajouter sur LinkedIn ou bien lui envoyer un courriel de suivi (et faites-le!).

En résumé, piquer la curiosité de la personne avec qui vous échangez. Si vous êtes devant un client ou bien un futur partenaire d’affaires, il faut lui donner envie d’en connaître davantage et de prendre rendez-vous avec vous. Soyez sincère, évitez de radoter et n’oubliez pas de personnaliser votre elevator pitch, il n’y a rien de plus ennuyeux qu’un message impersonnel. Bon pitch!

 

Photo: Damsel In Dior


Par Pamela Mecksavanh

Illustration du profil
Foodie à ses heures, amatrice de karaoké et des soirées en famille ou entre amies, Pamela est de nature curieuse et carbure aux défis. Diplômée des Hautes Études Commerciales de Montréal, elle travaille présentement dans le domaine de la finance. Elle pourrait passer des heures à te parler de budget, de placements et de rendement et durant ses temps libres, elle adore la course à pied, la natation et prendre des photos de son pug.