#ACGIRL: Nafeesa et Khadeeja Salar, Salar Events
CONTRIBUTION
Agenda C
7 mai 2018
PARTAGER

1. Parlez-nous de votre parcours personnel.

Nafeesa: En 2012, alors que j’entamais mon BAC en éducation à l’université McGill, j’ai décidé de lancé mon entreprise SALAR events & design. Bien que je suis enseignante de profession, j’ai toujours eu une passion pour la gestion, le design, la mode et les arts.  J’ai longtemps cherché une avenue qui réconciliait le design avec la gestion et c’est à travers l’organisation de plusieurs événements communautaires que j’ai découvert une passion pour l’événementiel. Au début, j’ai dû faire beaucoup de recherche pour lancer mon idée et en faire une entreprise rentable, mais cela peut se faire et peut être très gratifiant.

Khadeeja: J’étais quelqu’un qui cherchait à poursuivre ses études en psychologie criminelle, mais ma passion pour le design et l’architecture était plus grande. Je me suis donc aventurée dans la conception architecturale et j’ai poursuivi mes études dans ce domaine. J’ai toujours aimé la planification et la coordination d’’’événements. Je me suis même impliquée dans des projets communautaires à un jeune âge, ce qui m’a permis d’avoir de l’expérience dans le domaine. Lorsque ma grande soeur Nafeesa m’a annoncé le lancement de SALAR events & design, j’ai pris un grand plaisir à l’assister avec la coordination des événements lors du jour J et de l’aider avec son entreprise.

2. Parlez-nous de Salar Events & Design et qu’est-ce qui vous a poussées à vous lancer en affaires?

Nafeesa: Une des raisons était de créer ma propre opportunité. D’une part, j’avais ce désir et cette passion pour la création et d’une autre, l’envie de vouloir aider les gens autour de moi et mon aptitude de trouver des solutions à toutes sortes de problèmes m’ont poussée à me lancer en affaires. Aujourd’hui, mon entreprise me permet de faire tout cela.

3. Qu’’est-ce que vous aimez le plus du fait d’ê’tre entrepreneures? Le moins?

Nafeesa: Une des choses que j’aime le plus, c’est d’être en mesure de travailler selon mes propres termes et d’avoir la flexibilité d’optimiser mon propre temps. La chose que je dirais qui a été mon plus grand défi au fil du temps est probablement l’isolement. Lorsqu’on devient entrepreneur, on passe facilement beaucoup d’heures à travailler et il faut vraiment prendre des mesures proactives pour briser l’isolement. J’apprécie beaucoup les initiatives plus récentes telles que les plateformes de soutien pour entrepreneurs et les lieux de travail collaboratifs qui permettent aux jeunes entrepreneurs comme moi de s’entraider et de s’apporter mutuellement de l’aide.

4. Quelles sont les plus grandes leçons que vous avez apprises depuis les débuts de votre vie d’entrepreneures?

Nafeesa: Je crois que la plus grande leçon que j’ai apprise est en rapport avec la gestion du temps. Par définition, étant la gestionnaire de ma propre entreprise, j’étais tout le temps débordée en plus d’avoir mes études du BAC à temps plein à gérer. Il me restait très peu de temps pour autre chose. J’avoue qu’au début ma santé en a payé le prix, mais au fil des années, j’ai appris que le temps était une ressource très chère et très rare et que c’est en le gérant comme il se doit que j’arriverais à gérer le reste. Un autre défi auquel j’ai dû faire face depuis le début était celui de prioriser: faire les bonnes choses au bon moment. J’ai vite appris qu’il m’était impossible d’attaquer tous mes projets simultanément et la mise en place d’un processus pour prioriser mes objectifs m’a beaucoup aidée.

Khadeeja: Ma soeur et moi sommes des perfectionnistes, mais j’ai vite compris qu’on apprend en faisant des erreurs. Tout ne peut pas être parfait. Apprendre de nos erreurs est ce qui nous rend meilleurs et plus attentifs.

5. Qu’est-ce qui vous motive durant les journées plus difficiles/stressantes?

Nafeesa: Je suis une personne qui compte beaucoup sur la motivation intrinsèque. Le goût de l’indépendance, le courage et la volonté sont ce qui me permet de rester motivé lorsque les défis deviennent plus stressants. Ce n’est bien évidemment pas toujours facile et il y a des journées plus difficiles, mais garder en tête la raison pour laquelle j’’ai lancé mon entreprise me permet de rester motivé. J’essaie aussi de m’entrainer physiquement, je trouve que ça aide beaucoup avec le bien-être en général. Présentement, je me donne de nouveaux petits défis dans mes projets de planification et de design et cela est une grande source de motivation pour moi!

Khadeeja: Tout simplement en ne perdant pas l’objectif final de vue. Je me motive moi-même, donc j’ai parfois juste besoin de faire une pause et de me recentrer. Une bonne tasse de café (spécifiquement celui de chez Café Olimpico) et du jogging, ça compte? J’’ai appris que la santé mentale et physique est très importante pour le succès dans la vie de tous les jours.

6. À quoi ressemble une journée au bureau?

Nafeesa: Une journée normale commence souvent avec un peu de recherche, nous mettre à jour avec ce qui se passe dans l’industrie de l’événementiel, répondre aux courriels de nos clients ou clientes potentiel(le)s, planifier et travailler sur la conception de nouveaux designs. Ce que nous aimons le plus est qu’on est en mesure de faire nos propres horaires de travail!

Khadeeja: Notre bureau est notre chez-soi. Nous travaillons de la maison. Donc, certains jours, vous nous trouverez à la maison travaillant sur des projets en pyjamas confortables et d’autres, dans nos tenues décontractées ou professionnelles dans un café.

7. Le meilleur conseil que vous ayez reçu?

Nafeesa: La règle ou le principe de Paretto. En anglais, connu comme the 80/20 rule, où environ 80% des effets proviennent de 20% des causes. Ce que je retiens de cela est que souvent 20% de mes efforts engendront 80% des résultats, donc je dois choisir judicieusement sur quoi je passe le plus de mon temps et ainsi prioriser intelligemment.

Khadeeja: J’ai quelques conseils qui m’ont marqué dans la vie. Celui que j’essaie d’’incarner est « vous êtes né pour vous démarquer ». Restez fidèle à vous-même, ne compromettez jamais vos valeurs et vos croyances pour vous conformer aux autres.

8. À votre tour, quel(s) conseil(s) donneriez-vous à celles qui voudraient se lancer en affaires dans l’événementiel? Quelles qualités sont nécessaires selon vous?

Nafeesa: Faites-vous confiance. Vous avez une idée et elle vous tient à coeur? Donnez-lui la chance, car on ne perd jamais rien à essayer. Si vous avez des hésitations, ne quittez pas votre emploi tout de suite, faites beaucoup de recherche et ne brûlez pas les étapes importantes dans l’établissement de votre entreprise telle que l’étude du marché. Les plus grandes qualités nécessaires pour être un bon entrepreneur d’après moi sont la confiance, la patience et l’intuition entrepreneuriale. Vous ne les maîtriserez pas du jour au lendemain (et il y en a pleins d’autres), mais c’est trois-là on fait toute la différence pour moi et j’apprends continuellement.

Khadeeja: Je dirais de ne pas hésiter et de foncer! Si vous n’essayez pas, vous ne saurez jamais. Vous devez oser et vous aventurer dans ce dont vous avez une passion et un talent pour et quoi que vous fassiez, ne vous perdez jamais dans le processus. Vous ne vous démarquerez que si vous restez fidèle à votre talent. Aussi, ne perdez pas espoir.

9. Qui et/ou qu’est-ce qui vous inspire?

Nafeesa: La résilience et la versatilité de l’être humain. Les leaders femmes et hommes m’inspirent ainsi que les gens qui travaillent fort jour et nuit pour leurs rêves sans perdre de vue leurs objectifs. À part cela, tous les jours je regarde autour de moi et je suis inspirée par ce qui m’entoure tel que la nature et les objets qui ont été créés avec un design bien pensé.

Khadeeja: Honnêtement, ma famille. Surtout mon père et ma soeur Nafeesa. Ils sont deux personnes dans ma vie par lesquelles je suis inspirée au quotidien. Leur zèle est ce qui m’inspire le plus. Mon environnement m’inspire aussi, mon esprit traite constamment chaque détail que je vois: le design intérieur, l’architecture, le style, l’art, les rues de Montréal, etc. Mon esprit est toujours en réflexion permanente.

10. De quoi êtes-vous le plus fier?

Nafeesa: Je suis fière de n’avoir jamais compromis mes valeurs pour atteindre mes objectifs dans la vie. Je suis fière de m’être lancée en affaires à l’âge de 22 ans et d’avoir suivi ma passion. En fait, je crois que c’est une des choses qui me rend le plus fière. Et de la manière la plus humble possible, je dirais que je suis fière de travailler avec coeur, de verser de l’empathie et de l’amour dans tout ce que j’entreprends et j’accomplis.

Khadeeja: Je suis le plus fier de qui je suis en tant que personne et de ce que j’ai accompli jusqu’à présent parce que c’est un rappel de mon potentiel et de tout ce qui me reste à faire. Ce n’est que le début, je viens que de commencer, j’ai encore un héritage à construire. Les soeurs Salar feront exactement cela.

11. À quoi peut-on s’’attendre de vous prochainement?

Nafeesa: La création de nouveaux événements et designs créatifs et uniques. J’aimerais aussi répondre à d’autres besoins de mes clients et je travaille présentement sur un nouveau projet, mais je n’’en dis pas plus…il faut laisser un petit effet de surprise!

Pour suivre les activités des soeurs Salar, c’est par ici:
www.salareventplanning.com



Par Agenda C

Illustration du profil
Agenda C est la première communauté carrière en ligne conçue pour les jeunes femmes professionnelles âgées entre 18 à 35 ans. Cette plateforme a pour but de fournir les meilleurs outils, conseils et opportunités de carrière afin de les aider à progresser dans leur cheminement professionnel et de former la prochaine génération de femmes leaders.