Comment se motiver à s’entraîner
CONTRIBUTION
Andréanne Marchand-Girard
22 mars 2016
PARTAGER

Aaaah!  La motivation…  Quel étrange phénomène!  Je ne sais pas pour vous, mais j’ai remarqué que j’ai toujours davantage de motivation juste avant de me coucher le soir en vue de la journée du lendemain. Mais quand arrive le lendemain… Pouf!  La motivation a disparu comme par magie!

Je suis en train de me monter un entraînement de yoga à la maison depuis… deux semaines. Vous aurez compris que je n’ai pas fait une seule minute de yoga. Mais aujourd’hui, j’ai décidé que c’en était assez: voici mes trucs pour me motiver à m’entraîner.

Déterminer le VRAI objectif derrière l’entraînement

Perdre du poids, se raffermir, se détendre, prendre un temps pour soi… Il faut déterminer quel est l’objectif réel, afin de garder le focus et se rappeler, alors que l’on se tue à la tâche, que l’on a de bonnes raisons de le faire. Dans mon cas, c’est connecter mon corps avec mon esprit, me faire du bien. Ainsi, le yoga deviendra mon meilleur allié dans les moments plus difficiles.

Commencer tout doucement

On a bien sûr tous envie d’atteindre nos objectifs d’entraînement rapidement.  On se dit que l’effort sera moins grand lorsqu’on aura atteint notre 10km de course ou nos 40 longueurs de piscine en 25 minutes. Alors, gonflée de notre motivation à tout casser, on décide de faire 5km à notre première sortie… Qui devient notre dernière.  Il faut y aller très lentement au début, et ce, même si on a déjà été champion de notre discipline. À la limite, on peut même avoir l’impression qu’on pourrait en faire plus lors de nos premiers entraînements et c’est tant mieux: on gagnera en confiance et notre motivation restera intacte, car on s’améliorera rapidement.

En apprendre davantage sur le sujet

Grâce aux réseaux sociaux et à internet, il est possible de se documenter en long et en large sur la discipline sportive que l’on a choisie. Plus on lit d’articles, plus on répond à nos questions et plus on est outillée pour pratiquer notre sport.  On peut aussi joindre des communautés grâce aux applications mobiles. Ainsi, on partage nos entraînements et nos expériences avec d’autres, ce qui rend la motivation encore plus grande. De mon côté, je me suis abonnée à plusieurs comptes Instagram de yogis expérimentés, ce qui m’inspire grandement dans le choix des postures que j’ai envie d’essayer.

Trouver le temps

Il nous semble qu’il y a toujours quelque chose à faire de plus important que de s’entraîner. Cependant, si l’objectif derrière l’entraînement est réel et connecté avec nos vrais besoins, trouver le temps ne devrait pas être si compliqué. On commence avec deux petites plages horaires dans la semaine et peu à peu, on augmente, selon les besoins. Je suis prête à parier que dès que les premiers bienfaits se feront sentir, il y aura davantage de sessions d’entraînement au programme!

Photo: Tumblr


Par Andréanne Marchand-Girard

Illustration du profil
Andréanne est une comédienne futée. Après sa sortie de l'école, le rythme effréné de son métier lui fait réaliser qu'elle doit être en santé. Elle s'intéresse donc à une foule de sujets qui deviennent des passions: nutrition, course, yoga, tricot... Entre deux cours de ballet, la création d'une entreprise et ses contrats artistiques, elle partage les trouvailles qui l'aident à passer sainement à travers les aléas de la vie.