Mon réseau: Les personnes-clés qu’on devrait toutes avoir
CONTRIBUTION
Hélène Beauchemin
9 avril 2017
PARTAGER

La jeune femme ambitieuse et stratégique sait qu’elle doit développer son réseau. Aucunement besoin d’un doctorat pour comprendre l’importance de le faire, et ce, le plus tôt possible. Le magazine Fast Company mentionnait récemment que l’habileté la plus importante lorsqu’on débute notre carrière était…(roulement de tambour) notre réseau!
Cependant, la question qu’on se pose parfois est la suivante : comment bâtir notre réseau professionnel de façon pertinente et ultimement, d’une manière qui nous permet de nous développer et de progresser dans notre carrière. Voici ci-dessous quelques suggestions de personnes importantes que vous devriez considérer comme des atouts pour votre futur.

Le mentor
Ah! Les fameux mentors… On sait qu’on devrait toutes en avoir au moins un, hélas! C’est parfois plus difficile qu’on ne le pense d’en acquérir un. Une chose est sûre, si on a l’opportunité de bénéficier d’un programme de mentorat déjà instauré au sein de notre entreprise, il faut saisir l’occasion! Deux types de mentors sont cruciaux pour l’avancement d’une carrière. Tout d’abord, il y a le mentor senior. Cette personne a le bénéfice d’avoir une perspective à long terme des multiples défis qu’une carrière amène et est en mesure d’instiller un peu de sagesse dans les tracas du quotidien. Elle nous enseigne et nous guide sur la gestion des situations délicates impliquant des collègues, nous apprend à voir les opportunités et à savoir comment les transformer en expériences positives pour notre développement professionnel.
Un autre type de mentor dont on entend moins souvent parler, mais qui n’est pas moins important, est le mentor junior. Souvent un mentor informel, c’est la personne avec qui on a des affinités naturelles, qui a plusieurs années d’expérience sans être considérée « senior », mais qui sait naviguer le milieu de travail avec brio. Celle-ci est cruciale, car elle peut vous révéler de façon plus terre-à-terre les défis que vous serez appelés à relever, ainsi que les méthodes de travail ou d’approche avec des collègues qui se rapprochent davantage de votre propre expérience. Il s’agit d’une personne-ressource formidable qui peut vous permettre de développer votre identité professionnelle et de poser certaines questions que vous n’auriez peut-être pas osé aborder avec votre mentor senior.

La créative
Voici la personne dont vous avez besoin pour sortir de votre zone de confort. La créative vous entraine dans des aventures dont vous ne soupçonniez même pas l’existence, vous fait vivre des émotions fortes, vous oblige à confronter vos peurs. Essentielle à toutes, elle vous amène à voir le monde avec un autre œil, à questionner et à chercher les solutions ailleurs. Voyez cette ressource comme une bouffée d’air frais qui vous rafraichit le cerveau et vous guide vers des horizons parfois imprévus, mais qui pourront apporter une dimension nouvelle à votre résolution de problèmes.

L’humaniste
On a toutes besoin de l’humaniste. Qui est-elle? C’est la personne qui travaille avec les défis humains au quotidien. Qu’elle soit en service à la clientèle, en psychologie, en travail social ou autre, elle observe et consacre sa carrière à comprendre les besoins de son prochain et à gérer ceux-ci. Grâce à elle, on comprend mieux les raisons qui expliquent les comportements de notre entourage. On remet en perspective les jugements et les critiques qu’on porte à nos collègues de travail ou à nos supérieurs sous le coup de l’émotion. Grâce à l’humaniste, on grandit et on essaie d’incorporer certaines de ses approches afin de mieux agir et de réagir dans nos interactions interpersonnelles.

Le professionnel
Des incontournables, les professionnels (comptable, avocat, banquier, médecin, professionnel de la santé, etc.) sont des ressources inestimables pour toute jeune femme ambitieuse. D’une part, ils constituent une mine d’informations techniques pouvant vous permettre de tirer profit de leur expérience. Leurs conseils peuvent aussi vous éviter des gaffes coûteuses et vous positionner stratégiquement afin d’atteindre vos objectifs. De plus, travaillant avec des clients provenant de domaines variés, ils peuvent eux-mêmes être des sources de références pour développer votre réseau dans votre industrie.

L’as des technologies (alias le « geek »)
Il va sans dire qu’aujourd’hui, si on ne possède pas de compétences techniques spécifiques en informatique ou en électronique, il faut tout de même être en mesure de comprendre certains principes de base. Cela dit, avoir une personne contact fiable qui connaît les outils technologiques et qui peut vous conseiller peut s’avérer un atout redoutable. Pensez par exemple à votre prochaine réunion d’équipe où vous pourriez présenter une idée qui permettrait d’augmenter la productivité de l’entreprise ou ses façons de faire – une bonne façon de se faire remarquer, particulièrement dans certaines industries ou dans des petites ou moyennes entreprises où le changement se fait parfois difficile, ou encore lorsqu’il n’y a pas de ressource pour s’occuper de ces projets.

Avez-vous ces personnes dans vos réseaux? Si vous avez la chance de les avoir toutes (ou presque!) dans votre réseau, chérissez-les et continuez de maintenir ces relations vivantes. Si ce n’est pas encore le cas, réfléchissez à des options dans votre entourage et pensez à enrichir vos connaissances de leur expérience, ou encore, provoquez les opportunités de rencontrer ces personnes. Vous en sortirez grandement gagnantes.

 

Photo: Create and Cultivate

 



Par Hélène Beauchemin

Illustration du profil
Avocate de formation et entrepreneure de nature, Hélène est passionnée par le monde des affaires et de la mode. Avec deux collaboratrices, elle s'est récemment lancée dans l'aventure entrepreneuriale en créant une compagnie de vêtements de sport haut de gamme pour femmes taille plus, Projet Gold. Elle adore l'écriture et a pour mission d'aider à propulser les jeunes femmes à atteindre le succès tant professionnel que personnel. Dans ses temps libres, on peut trouver Hélène en train de lire, courir, danser ou de faire les trois à la fois.