Comment gérer l’intimidation au bureau
CONTRIBUTION
Maria-Judith Wreh
7 juillet 2017
PARTAGER

Lorsque nous étions jeunes, nous avions si hâte d’entamer notre vie d’adulte. Nous avions l’impression que les gens seraient plus gentils, plus ouverts, plus à leurs affaires – plus adultes quoi. À ce stade-ci de nos vies, nous sommes maintenant bien conscientes que certaines choses ne changeront jamais et que parfois le secondaire n’était qu’un aperçu de la ‘’vraie’’ vie. Malheureusement, même dans notre vie d’adultes, nous faisons face à l’intimidation, et ce même au bureau. Alors que faire pour gérer cette situation?

1. Ignorez l’intimidateur

Souvent, l’intimidateur ne cherche que de l’attention. Si l’intimidation est minime et n’impacte pas votre capacité de travailler, ignorez-le. Si personne ne lui prête attention, il réalisera peut-être que son comportement n’a pas sa place au bureau et cessera de vous déranger.

2. Confrontez-le

Cela fait maintenant quelques semaines que vous ignorez l’intimidateur et il ne cesse toujours pas. Malgré que cela n’impacte pas votre capacité de travailler, vous rendre au bureau devient de moins en moins plaisant et vos congés de maladie ont l’air de plus en plus alléchants. Si vous êtes rendues à ce stade-ci, confrontez votre intimidateur. Expliquez-lui que son comportement est enfantin et n’a pas sa place au travail. Peut-être qu’il n’est pas conscient de son comportement et a besoin d’un petit réveil.

3. Impliquer vos supérieurs

Vous avez confronté votre intimidateur et la situation ne s’améliore pas. En fait, il utilise votre confrontation comme une raison de plus pour vous intimider. Vous n’en pouvez plus et songez sérieusement à démissionner de votre emploi. Avant de faire quelque chose de drastique, parlez-en à vos supérieurs. Ce n’est pas amusant de les impliquer puisque vous êtes tous des adultes, mais à un certain point, si votre intimidateur veut agir en enfant, il sera traité comme tel. Vos supérieurs pourraient agir en tant que médiateurs afin de mettre fin à la situation.

4. Impliquer les ressources humaines

Rendu à ce point-ci, votre intimidateur ne comprend clairement pas. Vos supérieurs se sont impliqués, vous vous êtes tous assis à l’entour d’une table afin d’en discuter et il vous a tous fait croire qu’il cesserait son comportement désagréable. Et bien ce n’était qu’un show. Il n’avait jamais l’intention de cesser, et maintenant il vous chuchote dans l’oreille des ‘’tu vas courir à maman et papa?’’ à chaque occasion qui se présente. Aussi plate que cela puisse être, il est temps de lui imposer de vraies conséquences. Le code de déontologie de votre compagnie fait fort probablement référence au respect entre collègues. Puisqu’il est incapable de respecter une directive si simple, il ne mérite peut-être pas sa place au sein de la compagnie.

Ces types de situations arriveront plus souvent que nous l’aimerions dans notre vie d’adultes. Assurez-vous de ne jamais baisser à leur niveau et restez professionnelle. La situation se réglera d’une manière ou d’une autre.

 

Photo: Life with Me


Par Maria-Judith Wreh

Illustration du profil
Si l’on devait décrire Maria-Judith en quelques mots, éternelle gourmande, guru des mots, et esprit-libre viendraient en tête. Récente diplômée en Marketing et passionnée de la vie, elle trace peu à peu son chemin à travers le ‘’monde des grands’’, si mystérieux et excitant à la fois. Elle partagera ses découvertes avec tous ceux et celles qui lui prêterons oreille, en espérant que ses expériences leurs seront bénéfiques.