Comment expliquer à son boss qu’il a tort
CONTRIBUTION
Maria-Judith Wreh
9 mars 2017
PARTAGER

Dans un environnement de travail parfait, tout le monde serait toujours en accord et la vie ne serait qu’une pluie d’arcs-en-ciel et de licornes. Dans la vraie vie, nous rencontrons des situations dans lesquelles nous croyons fortement qu’un autre a tort, et généralement nous n’hésitons pas à leur en faire part. Qu’arrive-t-il par contre lorsque cet ‘’autre’’ est notre boss et que nous tenons à avoir une bonne relation avec lui? Et bien mes chères, voici quelques astuces pour expliquer à son boss qu’il a tort, et ce sans se mettre dans le pétrin!

1. Soyez préparée.

Avant la rencontre, assurez-vous d’avoir tous les faits. Que ce soit des rapports, des commentaires, ou des exemples, il faudra avoir des preuves démontrant l’erreur.

2. Choisissez le bon moment.

On s’entend qu’un meeting avec le président de la compagnie pour discuter du nouveau plan annuel n’est pas exactement le meilleur moment pour annoncer à votre boss qu’il a tort. Choisissez un moment où il sera seul, plus ou moins relaxé, et prêt à vous écouter.

3. Choisissez le bon ton.

Ce n’est pas toujours évident de rester sympathique dans des situations comme celle-ci, surtout lorsque c’est à propos de quelque chose que l’on tient à cœur (style notre emploi). Votre boss serait tout de même plus réceptif à vos commentaires si vous prenez un ton plus doux, alors évitez d’être condescendant.

4. N’accusez pas : discutez.

C’est toujours plus agréable d’avoir une discussion plutôt qu’une dispute. Au lieu d’utiliser des phrases accusatrices telles que ‘’tu as fait une erreur’’ et ‘’mais as-tu perdu la tête?’’, optez pour des phrases qui laissent place à la discussion, telles que ‘’je vérifiais les chiffres et quelque chose semble clocher. Qu’en penses-tu?’’.

5. Ayez des solutions/suggestions à offrir.

C’est bien beau pointer du doigt, mais si vous n’offrez pas une solution alternative vous ne serez pas plus avancé. Lorsque vous rencontrerez votre boss afin de discuter de la situation, soyez préparée à suggérer une nouvelle façon de faire.

Expliquer à quelqu’un qu’il a tort est rarement une situation agréable, mais avec la bonne approche nous pouvons certainement rendre la tâche un peu plus facile!

 

Photo:  Cosmopolitan

 



Par Maria-Judith Wreh

Illustration du profil
Si l’on devait décrire Maria-Judith en quelques mots, éternelle gourmande, guru des mots, et esprit-libre viendraient en tête. Récente diplômée en Marketing et passionnée de la vie, elle trace peu à peu son chemin à travers le ‘’monde des grands’’, si mystérieux et excitant à la fois. Elle partagera ses découvertes avec tous ceux et celles qui lui prêterons oreille, en espérant que ses expériences leurs seront bénéfiques.