Comment éviter de s’empiffrer durant le temps des Fêtes
CONTRIBUTION
Cynthia Marcotte
23 décembre 2015
PARTAGER

Estomac distendu et douloureux, malaises ou lourdeur nous obligeant à nous « lousser la ceinture » et à déboutonner nos boutons de chemise … est-ce réellement si plaisant de trop manger durant le Temps des Fêtes? Ces conseils sont dédiés à toutes celles qui en ont assez de se sentir ballonnées et nauséeuses après avoir abusé des bons petits plats servis dans ces moments festifs.

1. Ne pas arriver le ventre vide

Qui n’a pas tenté d’éviter de manger durant la journée précédent le party de Noël afin d’avoir suffisamment d’appétit pour pouvoir goûter à tous les plats servis le soir venu? Je l’avoue, je suis de celles qui ont tenté de limiter leurs portions au déjeuner et au dîner afin de s’en permettre plus au souper. Je suis malheureusement aussi de celles qui sont arrivées au party et qui se sont lancées tête première dans les bols de grignotines, avant même d’avoir pris le temps de saluer les invités. On n’arrive pas à faire des choix sensés lorsqu’on a le ventre vide.

2. Planifier votre menu

Au cours des dernières années, j’ai tenté cette expérience qui consistait à réfléchir à l’avance aux mets qui me plaisaient le plus parmi ceux généralement servis dans ce genre d’évènement. Parmi mes préférés des soirées du temps des fêtes se trouvent les fromages, les petites bouchées salées et les fameux desserts. Lorsque j’arrivais dans la soirée, je prenais donc le temps d’analyser les choix disponibles pour ensuite choisir, en premier, les éléments qui me plaisaient le plus. Je pouvais ensuite, selon mon appétit, ajouter certaines nouveautés auquel je n’avais pas pensé.

3. Déguster, déguster et déguster

Plutôt que d’engloutir trois assiettes combles au cours de la première heure de la soirée, prenez le temps de savourer chacune de vos bouchées. Si vous êtes du type à avoir de la difficulté à poser votre fourchette de temps à autre au cours du repas, limiter la taille de vos portions lors de votre première tournée du buffet. Vous pourrez ensuite, au gré de votre appétit, retourner sélectionner certains plats qui vous auront davantage plus et que vous n’aurez possiblement plus l’occasion de savourer avant l’année prochaine.

4. Éloignez-vous du buffet

Lorsque votre estomac vous signale qu’il en a eu assez, distancez-vous du buffet. De cette façon, il vous sera plus difficile de prendre un morceau de fromage en trop par-ci et une tranche de dinde en trop par-là.

5. Ayez du plaisir

Le but principal des soirées des Fêtes est de décrocher de notre vie stressante, de discuter avec des gens qu’on aime et de se laisser aller. Ne vous imposez surtout pas une dizaine de restrictions qui ne feront que vous empêcher de profiter de ce moment privilégié avec vos proches. Si, malgré avoir suivi ces conseils, vous dépassez tout de même votre limite, il est important de ne surtout pas culpabiliser. Ces évènements n’arrivent qu’une fois par année après tout!

Photo: lockerdome.com

 



Par Cynthia Marcotte

Illustration du profil
Toujours à la conquête de nouvelles connaissances, Cynthia adore rendre la science accessible au quotidien. Avec bientôt une maîtrise en poche, de l’expérience dans le milieu clinique ainsi qu’en nutrition publique en tant que pigiste pour Julie DesGroseilliers Dt.P et collaboratrice pour la Boulangerie St-Méthode, il est parfois difficile pour elle de décrocher de sa passion première, la nutrition. Ses hobbies? La conception de recette, la photographie culinaire et le powerlifting. Vous pouvez la suivre sur son blogue Cuisine & Dopamine.