#Worklife: Embrasser ses rêves ou se résigner à la routine?

#Worklife: Embrasser ses rêves ou se résigner à la routine?

J’ai toujours eu ce petit côté « mouton ». Vouloir suivre les normes de la société pour me faire accepter. J’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires suivi d’un diplôme d’études professionnelles. Non suffisant, j’acquiers celui d’études collégiales et pour terminer, je me suis laissée tenter d’entamer des études supérieures. Avec peur et anxiété, ce fut un choix laborieux. J’avais l’impression que le regret guettait à ma porte, car pour la première fois, j’abandonnais un projet. Je m’imaginais décevoir les personnes de mon entourage et de faire le mauvais choix. Quand j’ai cliqué sur le bouton qui mettrait fin à ma fréquentation scolaire à l’université, étonnamment, je me suis sentie apaisée. Auparavant absents, les sentiments de liberté et de bonheur venaient valser autour de moi. Je me choisissais enfin. Encore plus surpris, mon entourage prenait cette nouvelle d’une très belle façon et leur soutien ne m’a que confirmé mon choix. Me voilà à temps plein sur le marché du travail. Je n’avais jamais encore connu ce mode de vie puisque l’idée de perfectionner mes études était ma priorité. Nouvellement infirmière à l’hôpital ayant pour quête de « sauver le monde » avec un humanisme gigantesque, je me rends vite compte que la réalité est un aller direct dans un mur de brique. Bien que je partage ma passion, mon plus beau sourire et la plus grande disponibilité physique et émotionnelle que je puisse offrir à mes patients, l’épuisement et le stress qui s’y rattachent me donnent l’impression d’être happée par un 18 roues. Le sentiment d’accomplissement n’est que rarement ressenti à la fin de mes journées de travail malgré la...
500$ pour créer son business – Partie 2

500$ pour créer son business – Partie 2

Dans mon précédent article « 500$ pour créer son business » j’avais abordé de manière assez globale les différents axes de la création d’entreprises (ventes, marketing/publicité, storytelling et bureau), vous expliquant par la même occasion qu’un petit budget ne doit pas vous freiner dans votre projet entrepreneurial. Dans cette deuxième partie, je vais approfondir les aspects liés à l’image de marque, au marketing/publicité ainsi que l’importance du choix des réseaux sociaux. Commençons… IMAGE DE MARQUE Bien que votre produit ou service soit la composante la plus importante de votre projet d’affaires, l’image de marque – appelée également branding – en est, elle aussi, un élément essentiel. C’est grâce à elle que vous serez reconnaissable et repérable par vos clients. Si avoir recours à une agence de design spécialisée est hors budget au début de la création d’une société, il existe d’autres solutions moins onéreuses, offrant un résultat époustouflant et professionnel : Creative Market : Ce site est un peu la boite à outils créative de toutes personnes désirant se lancer en affaires avec un budget serré, sans pour autant faire l’impasse sur la qualité. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour bien démarrer : créateur de logos, cartes de visite, papier à lettres … bref, tout ce qui est utile et valorisera votre marque. Budget estimé entre 19$ et 49$             Les écoles de design: On y pense pas toujours, et pourtant, les étudiants en école de design peuvent être très utiles et bénéfiques à la création de votre branding. Jeunes, pleins d’idées et pas encore formatés par le monde du...
SORTIE : CAFÉ LITTÉRAIRE

SORTIE : CAFÉ LITTÉRAIRE

Pour les adeptes de café et de lecture comme moi, rien de mieux qu’un lieu où il est possible d’allier ses deux passions. En effet, bouquiner un livre en dégustant un bon café est un moment que j’affectionne particulièrement. Chez l’Éditeur est le nouveau café littéraire incontournable que j’ai eu l’occasion de découvrir. Photo par Manel Abdellali Chez L’Éditeur, qui a ouvert ses portes le 13 février dernier, est tenu par la maison d’Édition Québec Amérique. Ainsi, cette idée émergeait dans l’esprit de la directrice de la maison d’édition qui s’est inspirée par les maisons d’éditions françaises. Une salle d’exposition dans un coin et une large bibliothèque de l’autre, on a l’impression de plonger dans un autre monde littéraire. Dans un décor moderne et une lumière naturelle, on y est reçu chaleureusement par la sympathique gérante Martine Archambault, avec qui j’ai été en mesure de discuter brièvement. Elle m’a proposé d’essayer l’une de leurs spécialités d’origine éthiopienne, un flat white, qui se veut un bon latté expresso accompagné d’un délicieux sablé breton choco-amande. Un choix varié de croissants, de biscuits frais et de desserts salés y est offert. De plus, elle m’a invitée à consulter un livre sur place parmi les trentaines d’œuvres installées dans la section allouée à cet effet. On peut même se procurer un livre publié par l’Édition Québec Amérique et les autres éditeurs au même prix que les librairies du coin. Photo par Manel Abdellali Le président fondateur des Éditions Québec d’Amérique, Jacques Fortin, a même laissé sa trace sur l’un des murs où l’on peut lire : « Entre l’auteur, son œuvre et le lecteur,...
5 astuces pour des 5 à 7 sans stress 

5 astuces pour des 5 à 7 sans stress 

Que vous profitiez de l’occasion pour réseauter, cherchiez à faire de nouvelles rencontres ou que vous retrouviez des amis pour discuter, un 5 à 7 est avant tout le moment bien mérité pour décompresser après une bonne journée de travail. Voici donc quelques astuces pour éviter que le stress et la culpabilité ne viennent assombrir votre soirée. 1. N’arrivez pas l’estomac vide  Vous ne passez pas par la maison? Prévoyez-vous tout de même une collation ou un encas léger à grignoter en chemin pour ne pas arriver affamée à destination. Vous verrez qu’il est beaucoup plus facile de faire des choix éclairés quand on n’est pas aveuglées par une faim de loup. 2. Faites des choix sensés Bien que les plats de croustilles, de frites et autres amuse-gueules vous fassent de l’œil, il y a fort à parier que vous trouverez des alternatives plus nutritives et tout aussi alléchantes en feuilletant le menu. Si vous êtes reçus chez quelqu’un, apportez vous-même des bouchées saines et colorées. 3. Espacez les bouchées Combien de fois est-il possible de se dire « juste une petite bouchée de plus » et encore se croire? La proximité et l’abondance de nourriture font en sorte qu’on n’a souvent même pas conscience de la quantité d’aliments qu’on a réellement ingérée. Commander des tapas ou un plat qui nous fait envie, plutôt que des grignotines à volonté, peut être un moyen de manger juste à sa faim. Si cette dernière n’est même pas au rendez-vous mais que vous vous surprenez à graviter autour du plat de grignotines dès qu’il est à portée de main, mener vos conversations à l’écart...
Comment suis-je devenue plus productive en me levant tôt

Comment suis-je devenue plus productive en me levant tôt

N’étant pas une morning person étant plus jeune, je dois dire que j’ai déjà compris ceux qui aiment se lever tard… mais plus maintenant. Le fameux dicton qui dit que «l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt», et bien, moi j’y crois vraiment! Je parle par expérience, parce que quand je compare mon ancien et mon nouveau moi, je ne peux que constater les nombreux avantages à se lever tôt. Pourquoi ? La liste est longue… Pour moi, se lever tôt n’était avant qu’une simple perte de sommeil, mais avec le temps (peut-être suis-je trop mature ou trop «matante» pour mon âge) je n’y vois que des effets POSITIFS dans ma vie. Je suis beaucoup plus productive depuis que mon cadran sonne vers 5h15 am (pas besoin de se lever aussi tôt, mais seulement de se lever PLUS tôt), parce que j’ai le temps d’accomplir plusieurs goals le matin. Que ce soit pour faire du ménage avant une journée bien remplie, pour aller au gym avant de commencer la journée (définitivement la meilleure façon de commencer sa journée), pour faire de la lecture pour se motiver, pour faire un peu de méditation ou de yoga pour se réveiller tranquillement, pour prendre le temps de se faire un bon déjeuner santé aussi plaisant pour les yeux que pour la bouche, pour prendre le temps de savourer un café, pour prendre une douche pour réveiller son organisme, pour boire un thé avec de la musique pour partir du bon pied, pour écrire ses objectifs de la journée, etc. Toutes les raisons sont bonnes! Bien évidemment, cela implique d’aller se coucher...
Recette: Mes cupcakes de Pâques

Recette: Mes cupcakes de Pâques

J’adore recevoir des amis à la maison, être entourée des gens que j’aime et se réunir autour de petites choses sucrées. Le week-end dernier j’ai organisé un brunch de Pâques, c’était l’excuse  parfaite pour tester ma recette de cupcakes et de les décorer pour l’occasion. J’adore les gros brunchs, il y avait donc également des pancakes maison, des cookies aux sprinkles arc-en-ciel, une salade de fruits et des mimosas! Soyez créatifs, lors d’un brunch maison tout est permis! En ce qui me concerne, j’aime préparer tout à l’ avance afin de passer un maximum de temps avec mes invités et ne pas être coincée dans la cuisine pendant que tout le monde rigole dans une autre pièce. Les cupcakes pouvant se préparer la veille vous serez donc libre de vous amuser et d’en profiter. Si vous aussi vous souhaitez réaliser ces petits délices, voici ma recette! Ingrédients (base) 1 2/3 de tasse de faine tout usage ◊ cuillère à thé de poudre à pâte ◊ cuillère à thé bicarbonate de soude ◊ cuillère à thé de sel ◊ tasse de beurre non salé fondu 1 tasse de sucre ◊ tasse de buttermilk/babeurre (ou de lait entier) ◊ tasse de crème sûre 2 cuillères à thé d’extrait de vanille 2 œufs blancs Ingrédients (glaçage) ⅔ de tasse de chocolat blanc, fondu et refroidi 5 oz de fromage à la crème, température pièce 3 cuillères à soupe de beurre, température pièce ◊ cuillère à thé d’extrait de vanille 1◊ tasse de sucre glace 1-2 cuillères à soupe de lait Œufs en chocolat pour la décoration (optionnel) Recette (base) Faire préchauffer votre four...