About Maria-Judith Wreh

Si l’on devait décrire Maria-Judith en quelques mots, éternelle gourmande, guru des mots, et esprit-libre viendraient en tête. Récente diplômée en Marketing et passionnée de la vie, elle trace peu à peu son chemin à travers le ‘’monde des grands’’, si mystérieux et excitant à la fois. Elle partagera ses découvertes avec tous ceux et celles qui lui prêterons oreille, en espérant que ses expériences leurs seront bénéfiques.

Here are my most recent posts

Jalouser le succès des autres

Jalouser le succès des autres

Autant que nous n’aimons pas l’admettre, c’est dans la nature humaine de se comparer aux autres. Que ce soit le salaire, l’éducation, les souliers, ou même la couleur des yeux, il semblerait que le gazon soit toujours plus vert chez notre voisin. Malgré que la compétition soit toujours une bonne source de motivation, constamment se comparer aux autres peut au final nous nuire, et nous devons apprendre à être fières de nos propres accomplissements. Ceci étant dit, voici quelques points que j’aime garder en tête lorsque je ne me sens pas assez bonne en comparaison aux autres : 1. Nous n’avons pas tous les mêmes objectifs Scénario : Vous naviguez Facebook et voyez une fille de votre secondaire qui est mariée, a deux enfants, et a déjà une carrière bien établie. Vous commencez à déprimer parce que vous êtes encore aux études. Réalité : Son rêve était de devenir coiffeuse et d’ouvrir son propre salon, alors que le vôtre était de devenir psychologue. On peut bien s’entendre que le chemin que vous avez choisi est un peu plus long à accomplir côté études. À la place de la jalouser, soyez heureuse pour elle – elle le sera autant pour vous lorsque vous aurez atteint votre objectif! 2. Nous n’avons pas tous les mêmes forces Je ne sais pas pour vous, mais rester assise en classe et apprendre des notes par cœur n’a jamais été mon fort. Mon petit frère par exemple, est un génie. Il ne suffit pour lui de lire un livre une fois et tout se transfert dans sa mémoire. Gardant ceci en tête, je suis encore plus fière...
Nouvelle job: comment se faire accepter par ses collègues

Nouvelle job: comment se faire accepter par ses collègues

Commencer un nouveau boulot est une chose excitante et stressante à la fois. Nous avons hâte de débuter cette nouvelle étape de notre vie et rencontrer de nouvelles personnes, mais nous avons aussi certaines inquiétudes: serais-je assez compétente? Aimerais-je l’ambiance et la culture au bureau? Mes collègues m’accepteront-ils? Malgré que je ne peux répondre aux deux premières questions, je peux certainement vous donner quelques astuces pour s’assurer que la réponse à la dernière sera un oui! Les voici: 1. Ne « snobez » pas vos nouveaux collègues. Souvent lorsque nous entrons dans un nouvel environnement, nous avons parfois tendance à nous donner une allure de confiance que nous n’avons pas nécessairement. C’est tout à fait normal. Par contre, n’en mettez pas trop. Souriez à vos collègues et ne leur donnez pas l’impression que vous vous sentez supérieure à eux. 2. Soyez sociable, mais pas trop sociable. Lorsque vous rencontrerez vos nouveaux collègues, rappelez-vous que vous êtes au bureau et non dans un bar. Il est tout à fait acceptable d’essayer d’en apprendre plus sur eux et d’être sociable, mais le travail passe en premier. Personne n’aime se faire déranger lorsqu’ils travaillent, donc il est peut-être préférable de garder les questions à propos des hobbies et de ce que vous avez fait en fin de semaine pour la salle de pause. 3. N’ayez pas peur de demander de l’aide. Évidemment lorsque vous commencez votre nouveau boulot, vous ne voulez pas paraître comme si vous ne savez pas ce que vous faites. Par contre, vos collègues n’apprécieront pas nécessairement de devoir refaire votre travail s’il est fait toute croche. S’il y a quelque...
Planifier le voyage de ses rêves en 6 étapes

Planifier le voyage de ses rêves en 6 étapes

Que ce soit pour célébrer un accomplissement dans votre vie, pour découvrir une nouvelle culture, pour le travail, ou bien pour tout simplement relaxer et prendre du temps pour soi, voyager est quelque chose que je suggère à tous de faire au moins une fois dans leur vie. J’ai toujours voulu voyager, mais avec l’université et un emploi à temps plein, je n’avais pas exactement le temps ni l’énergie de me faire un beau petit voyage. La première chose que j’ai donc faite lorsque j’ai obtenu mon diplôme était de me planifier un voyage. Lorsque je dis voyage, je veux dire un voyage de rêves. Au début, c’était un peu accablant, mais avec une map et beaucoup de recherches, j’ai fini par me faire un pas pire itinéraire. Voici comment: 1. Choisissez votre destination. Cela peut sembler simple comme tâche, mais si vous n’avez pas une destination en tête, de merveilleux pays à visiter il y en a tous pleins! Faites une liste des activités que vous voulez faire et faites vos recherches. Il est aussi bon de vérifier les avis gouvernementaux afin de vous assurer qu’il n’y a pas de danger et de déterminer si un visa sera nécessaire ou non. 2. Planifiez votre itinéraire. Une fois la destination choisie, décidez des lieux que vous voulez visiter. Si vous êtes visuelle comme moi, je vous conseille fortement une map pour tracer l’itinéraire. Faites des recherches pour les meilleures plages, restaurants à essayer, attraits touristiques, etc. Avec la map vous serez en mesure de déterminer s’il est faisable de vous rendre à chaque destination. 3. Déterminez le budget nécessaire....
Comment gérer l’intimidation au bureau

Comment gérer l’intimidation au bureau

Lorsque nous étions jeunes, nous avions si hâte d’entamer notre vie d’adulte. Nous avions l’impression que les gens seraient plus gentils, plus ouverts, plus à leurs affaires – plus adultes quoi. À ce stade-ci de nos vies, nous sommes maintenant bien conscientes que certaines choses ne changeront jamais et que parfois le secondaire n’était qu’un aperçu de la ‘’vraie’’ vie. Malheureusement, même dans notre vie d’adultes, nous faisons face à l’intimidation, et ce même au bureau. Alors que faire pour gérer cette situation? 1. Ignorez l’intimidateur Souvent, l’intimidateur ne cherche que de l’attention. Si l’intimidation est minime et n’impacte pas votre capacité de travailler, ignorez-le. Si personne ne lui prête attention, il réalisera peut-être que son comportement n’a pas sa place au bureau et cessera de vous déranger. 2. Confrontez-le Cela fait maintenant quelques semaines que vous ignorez l’intimidateur et il ne cesse toujours pas. Malgré que cela n’impacte pas votre capacité de travailler, vous rendre au bureau devient de moins en moins plaisant et vos congés de maladie ont l’air de plus en plus alléchants. Si vous êtes rendues à ce stade-ci, confrontez votre intimidateur. Expliquez-lui que son comportement est enfantin et n’a pas sa place au travail. Peut-être qu’il n’est pas conscient de son comportement et a besoin d’un petit réveil. 3. Impliquer vos supérieurs Vous avez confronté votre intimidateur et la situation ne s’améliore pas. En fait, il utilise votre confrontation comme une raison de plus pour vous intimider. Vous n’en pouvez plus et songez sérieusement à démissionner de votre emploi. Avant de faire quelque chose de drastique, parlez-en à vos supérieurs. Ce n’est pas amusant...
Comment se faire des amis après l’université

Comment se faire des amis après l’université

Ce n’est pas un secret : lorsque nous finissons nos études et entamons notre vie d’adulte, un bon pourcentage de notre temps est dédié à nos responsabilités (ménage, cuisine, épicerie, etc.) et l’autre au travail. Avec ceci en tête, nous nous sommes tous déjà posé la question: comment se fait-on des amis maintenant que nous ne sommes plus à l’école? Lorsqu’on était jeune, c’était simple. On partageait nos collations au primaire, on formait des cliques au secondaire, et on avait des projets de groupes forcés au CÉGEP et à l’université. Maintenant qu’on est adulte, socialiser et se faire des nouveaux amis peut-être plus compliqué. Pendant longtemps, c’était une peur que j’avais. Et bien les amies, je peux maintenant vous dire que j’avais tort et vous partage ce qui est, selon moi, les meilleurs endroits pour vous trouver votre nouveau/nouvelle bff! 1. Le travail Oui oui! Les meilleurs(es) amis(es) que je me suis faits, je les ai trouvés au travail! Au début, on se dit que le boulot n’est pas la place pour socialiser, mais soyons réalistes : si nous devons passer un minimum de 8 heures au bureau, aussi bien rendre le temps agréable. En plus, avec les sorties d’équipes, fêtes de Noël et 5 à 7, nous avons amplement le temps de socialiser. 2. Dans un bar Je dois vous avouer qu’il m’arrive d’oublier les gens que j’ai rencontrés dans un bar (je suis vraiment désolée si vous vous sentez concerné(e)), mais j’ai toujours trouvé qu’avec l’ambiance relaxe et un verre ou deux, c’est super facile de se faire des amis(es). Puisqu’ en général, les gens sortent pour se changer les idées...