#ACGIRL: JOHANIE VIGNEAULT, JOHANIE CRÉATIVE
CONTRIBUTION
Agenda C
12 janvier 2017
PARTAGER

Je m’appelle Johanie Vigneault et je viens de Sept-Îles. Ça fera bientôt 7 ans que je suis à Montréal et avant ça, j’ai habité deux ans à Québec et un an à Londres. Toute ma famille y habite encore, mais mettons que ça fait un petit bout que j’ai quitté ma Côte-Nord!

Bricoleuse depuis toujours, je suis passionnée par la création de petites choses cute depuis le plus loin que je me souvienne. J’ai touché un peu à tout ce que peuvent comprendre les loisirs créatifs, donc pas besoin de vous dire que mon inscription sur Pinterest a changé ma vie. Non mais genre, littéralement.

À un tel point que, diplôme universitaire en poche et une expérience de travail en actuariat plus tard, j’ai décidé de mettre les chiffres de côté et de tenter ma chance (pour la première fois de ma vie, enfin!) dans un domaine créatif. J’ai alors travaillé en événementiel pendant un an et demi tout en m’inscrivant au certificat en démarrage d’entreprise aux HEC. Je ne savais exactement ce que je voulais lancer, mais disons que j’ai toujours eu le rêve de partager ma passion pour la création.

C’est donc la fin d’un contrat en événementiel en septembre 2015, le temps des fêtes qui approchait et mon fil Instagram qui commençait à attirer l’attention qui ont été les conditions propices (et franchement imprévues!) pour que Johanie les Biscuits voit le jour. Par contre, au retour des fêtes en janvier 2016, et près de 3 000 biscuits plus tard, je ne savais pas trop où je voulais m’en aller avec tout ça. J’ai alors été sélectionné et coaché par le Parcours Rémi-Marcoux, un programme d’accompagnement d’entrepreneur aux HEC.

Screen Shot 2017-01-12 at 8.00.22 PM

À force de me faire challenger et encourager par des gens d’expérience, ma réflexion s’est faite et enfin, j’ai été capable de mettre des mots sur mon rêve : devenir rien de moins qu’une version 2.0 de Martha Stewart! Oui, commencer avec des biscuits, mais ultimement toucher à tout ce qui englobe la pâtisserie créative et le DIY festif. Bref, accompagner avec des idées, des outils et des ateliers, pour que tout le monde puisse créer soi-même de petites merveilles!

C’est ainsi que s’est faite la transition et en juillet dernier, je me suis officiellement incorporée sous Johanie Créative Inc. La mission de l’entreprise est claire : inspirer les gens à être créatif et les inciter à célébrer les petites et les grandes choses! Depuis juillet donc, les biscuits du mois sont en vente à l’unité en point de vente un peu partout au Québec, j’ai un blogue et une chaîne YouTube où je montre comment réaliser des projets et des pâtisseries colorées, je parcours le Québec pour donner des ateliers créatifs et j’ai lancé, le 1er décembre dernier, la boutique en ligne avec les premiers produits exclusifs pour la fabrication de pâtisseries maison. Je réalise aujourd’hui que les biscuits ont été le médium parfait pour démarrer, me faire connaître et pour rendre tangible mon désir/besoin de créer. Il est temps d’ouvrir les horizons maintenant!

Screen Shot 2017-01-12 at 8.14.38 PM

 

En plus de la confection des biscuits (que je fais encore un à un à la main!) j’ai plusieurs chapeaux chaque jour. Je commence tranquillement à déléguer et à agrandir l’équipe (allo à ma super coordo Anais!), mais absolument tout est encore fait in house. Toutes les tâches, autant la gestion des RS, que le marketing, la stratégie, la planification, le graphisme, la prise de photos et les retouches, les RP, la rédaction, l’élaboration et la confection de projets créatifs, la comptabilité, la confection des biscuits, l’approvisionnement, l’emballage et les livraisons (j’en oublie probablement quelques-unes!) L’objectif de 2017 est donc pour moi de déléguer encore plus et ainsi pouvoir me concentrer sur le développement de projets (et croyez-moi, certains sont vraiment très excitants!!)

Screen Shot 2017-01-12 at 7.54.23 PM

 

Ce n’est pas un mythe, être entrepreneur, ce n’est pas une job, mais un mode de vie. Ce n’est pas toujours facile, on ne compte pas les heures et on ne peut jamais vraiment mettre la switch à off. Comme la plupart des business, j’ai commencé à partir de la maison et ça aussi c’est dur. C’est difficile autant pour la vie sociale, que la santé mentale/physique (mettons que ce n’est pas dans la dernière année que je suis allé le plus au gym!) Étant d’avance très loin de ma famille, par chance que j’ai des amis amazing qui s’impliquent beaucoup. Ils sont toujours partants pour emballer des biscuits, jouer au photographe, bricoler, découper et même me faire à souper quand j’ai les deux mains dans le glaçage! Même si au début je réalisais pas trop (mettons je suis quand même loner dans la vie), je me suis rendu compte cette année qu’être bien entourée, c’est quand même la clé.

Ça peut aussi être difficile au point de vue des sous. Dans mon cas, je suis devenu entrepreneur très tôt, alors je n’avais pas travaillé beaucoup avant pour me permettre d’avoir un coussin financier pour le démarrage. Ce n’est donc pas toujours évident de voir (allo les réseaux sociaux!) les gens de son âge faire de fabuleux voyages et mener un train de vie souvent très confortable. Difficile surtout quand la seule chose à laquelle tu penses toi, c’est de ne pas trop dépenser et de tout réinvestir ce que tu gagnes dans ton entreprise. Le processus pour trouver du financement a souvent l’air d’un casse-tête aussi, je ne vous le cacherai pas! Pour l’instant, je vois tout ça comme un petit sacrifice à faire pour avancer et surtout pour tester si j’ai ce qu’il faut pour aller encore plus loin. Qui sait, ces quelques années moins glam me permettront peut-être un jour d’avoir ultimement des conditions de rêve! (j’ai les doigts BEN croisés, haha!)

Screen Shot 2017-01-12 at 7.54.54 PM

 

Sachant tout ça et en le vivant à tous les jours, si j’avais un seul conseil à donner (toujours drôle de donner des conseils quand toi-même tu commences!), ce serait évidemment de choisir un domaine d’activité qui te passionne au plus haut point. Il y a plusieurs types d’entrepreneurs et visiblement, j’en suis une de passion. Je le suis parce que j’ai envie d’offrir ce qui me passionne et ce que moi j’aurais envie de consommer ici et en français. S’il fallait pour quelconque raison que mon entreprise prenne une direction qui ne me plaise pas ou que je me lève un matin et que ça ne me tente plus, je préfèrerais sincèrement faire autre chose. C’est tellement exigeant que dans mon cas, la réalisation personnelle et ce que ça m’apporte de positif doit être big enough pour équilibrer le tout.

Car même quand je suis au bout de mon énergie, que je n’ai pas le temps de me faire à manger et que je gère 4 dossiers en même temps, je m’arrête souvent trois secondes pour réaliser que j’ai créé ma job et que je fais du bricolage for a living. C’est quand même le feeling le plus amazing!

10

 

Pour suivre les activités de Johanie: https://www.johaniecreative.ca

Photos: Lydiane Gaborieau/ Johanie Vigneault 

 

 



Par Agenda C

Illustration du profil
Agenda C est la première communauté carrière en ligne conçue pour les jeunes femmes professionnelles âgées entre 18 à 35 ans. Cette plateforme a pour but de fournir les meilleurs outils, conseils et opportunités de carrière afin de les aider à progresser dans leur cheminement professionnel et de former la prochaine génération de femmes leaders.