#ACGIRL: GENEVIÈVE RIVARD
CONTRIBUTION
Agenda C
24 novembre 2016
PARTAGER

«Se lancer en affaires. Non pas tout de suite. Ce n’est pas le bon moment. Tu ne pourras pas y arriver

Et si…? Et si jamais…? Si j’avais pu dire tout ce que je sais maintenant à la Geneviève qui avait si peur de se lancer, mon Dieu qu’elle se serait sauvé tout un poids sur ses épaules! Cela fait déjà un an et demi que j’ai quitté mon emploi stable dans un salon réputé de coiffure où j’y ai offert mes services pendant 5 ans. J’ai quitté en juillet 2015. Depuis le décès de mon père en 2010, je ressentais une espèce d’urgence de vivre, de peur de ne pas avoir le temps de faire tout ce que j’ai toujours voulu accomplir. Il était lui-même entrepreneur et je suis certaine que d’avoir eu un papa qui travaillait à son compte m’a toujours montré que c’était possible de ne pas avoir de patron et de faire les choses à sa manière. Maintenant que j’y pense, il m’a certainement influencée sans même que je ne m’en rende compte. Quelques mois après son départ,  je me suis mise à chercher des possibilités de carrière, car l’endroit où je travaillais ne me convenait plus. Pendant deux ans j’ai cherché et cherché et c’est finalement au printemps 2015 que j’ai décidé que j’allais me lancer en affaires.

Voici ce que j’aurais aimé dire à la Geneviève qui n’était pas encore entrepreneure:

Des défis, des déceptions et des bons coups, tu en auras. Les bons coups tu vas les aimer et en être fière. Reste accrochée au positif, c’est ce qui t’amènera loin dans la réussite. Change le négatif en positif. Je sais, parfois ce ne sera pas toujours évident, mais ce sera tellement mieux que d’accumuler toute cette mauvaise énergie. Parce que oui, quand tu te lances en affaires, on dirait que tout le négatif du monde s’attire à toi, même si t’es la fille la plus positive au quotidien. Les gens vont avant tout essayer de te décourager, te rabaisser et de te faire douter de tes capacités à entreprendre ton grand projet. Quand tu te lances à ton compte, tout semble immense. Encore plus immense pour les gens autour de toi. Oui, plusieurs vont te supporter et t’encourager, mais une grande partie n’y croira pas, même après plusieurs mois. En écrivant ceci, je pense à certaines personne en particulier, qui ont simplement passé de petits commentaires tellement futiles, mais qui restent dans ta tête si longtemps. Des commentaires typiques du genre : « Tu ne pourras pas y arriver sans nous», « T’es pas bonne avec les chiffres, comment peux-tu gérer une entreprise?» , « Un petit studio de coiffure seule dans le Vieux- Longueuil? Vraiment? »,  « Tu vas tellement perdre d’opportunité et de visibilité si tu quittes cet endroit!», « As-tu pensé à ce que les gens vont penser quand tu vas dire que tu ne travailles plus à cet endroit?»  et j’en passe tellement…

Bien, à tous ces commentaires j’aimerais que tu répondes : JE M’EN FOUS. Tant que tu crois en toi et en ton projet, c’est le seul carburant dont tu as besoin pour réussir. Rejette toute cette énergie négative venant de ces personnes qui n’ont pas mieux à faire que d’essayer de décourager les gens de peur que ça puisse peut-être mieux fonctionner pour toi. Celles qui te jalousent, car elles n’ont pas eu le même guts que toi. Fais-le pour toi-même et non pour eux et prouve-toi que toute la peur qu’ils auront essayé de te mettre sur les épaules n’en valait pas la peine. Fais le ménage et entoure-toi seulement des personnes qui t’apportent du positif, toujours. Crois en toi comme ceux qui croient en toi depuis le début.

Tu es une fille ambitieuse, fonceuse et tu fais déjà les choses de manière différentes des autres depuis que tu es toute petite. Continue, fonce. N’attends pas que les portes s’ouvrent à toi, défonce-les. Apprends à dire non à certaines opportunités bien qu’elles soient tentantes afin de dire oui à de meilleures plus tard. Prends du temps pour toi, car un leader d’entreprise serein et rempli d’énergie en vaut dix. Médite, fait du yoga, bouge et prends le temps de voir ta famille et tes amis. Va visiter ton copain même s’il est à l’autre côté de l’océan. En tant qu’ entrepreneure, tu as le bonheur de gérer ton temps à ta façon afin que tu sois heureuse au travail et que tu sois le plus productive possible. Avec tout le travail que ça demande, il faut bien que tu puisses en profiter!

hair

Mon père disait toujours : il faut en profiter, car l’on ne sait jamais quand cela va s’arrêter. À quoi ça sert d’avoir 3 millions de dollars dans un compte de banque si l’on ne prend jamais le temps de s’en servir? Tant qu’à bâtir une entreprise à notre image, travaillons pour qu’elle nous fasse vivre une vie à notre image.

T’es capable Gen, je crois en toi.

 

 

Pour suivre Geneviève sur Instagram: https://www.instagram.com/gen_chignon_urbain/?hl=en

 



Par Agenda C

Illustration du profil
Agenda C est la première communauté carrière en ligne conçue pour les jeunes femmes professionnelles âgées entre 18 à 35 ans. Cette plateforme a pour but de fournir les meilleurs outils, conseils et opportunités de carrière afin de les aider à progresser dans leur cheminement professionnel et de former la prochaine génération de femmes leaders.