- AC GIRL -

___

#ACGIRL: Priya Chopra

#ACGIRL: Priya Chopra
CONTRIBUTION
Agenda C
11 février 2016
PARTAGER

Cette semaine, on rencontre Priya Chopra, fondatrice de l’agence de relations publiques 1Milk2Sugars PR. Un bureau à Montréal et à Toronto, un portfolio de clients prestigieux et 3 enfants plus tard, Priya continue d’accumuler les succès dans le monde des relations publiques. Découvrez le portrait d’une entrepreneure determinée à rester au top.

1. Parle-nous un peu de ton parcours personnel. 

Je suis allée à l’Université de Concordia à Montréal dans un programme d’administration des affaires. Après avoir obtenu mon diplôme, j’ai commencé à travailler en ventes et en marketing pour différentes marques sous le groupe L’Oréal Canada. J’ai consacré du temps à travailler sur plusieurs marques de luxe dans le domaine de la beauté. Je suis ensuite partie en Italie, à Milan pour faire une maitrise dans le commerce et le management de la mode. Je suis finalement revenue au Québec et à 23 ans, j’ai lancé ma compagnie de relations publiques. C’était en 2004.

2. As-tu toujours su ce que tu voulais faire dans la vie? Qu’est-ce que 1Milk2Sugars et qu’est-ce qui t’a poussé à lancer cette entreprise?

J’ai toujours su que j’aimais le marketing et les affaires en général. Je savais que c’était ma force et je voulais être mon propre patron. Les relations publiques ont été un peu comme une surprise pour moi. Ma spécialité était avant tout le marketing. Cependant, c’est un service que les gens me demandaient de plus en plus et j’ai donc décidé de le développer. Finalement, le PR c’est comme de la vente, mais nous devons vendre nos idées, nos innovations en matière de communication.

IMG_8670 (1)

3. Qu’est-ce que tu aimes le plus du fait d’être une femme en affaires? Le moins?  

J’aime beaucoup la liberté que cela m’apporte et la flexibilité de créer mes propres horaires. Je dirais cependant que le plus difficile lorsqu’on a notre propre entreprise, ce sont les débuts. Il faut être résilient et patient. C’est un vrai défi et un investissement à long terme. Même si certains jours sont plus décourageants, il faut toujours garder la tête haute et rester positif.

4. Qu’est-ce qui te passionne le plus de ton métier?

Obtenir des résultats pour nos clients et les rendre heureux. Voir nos idées aboutir et devenir un succès. Se fixer des objectifs et être capable de les réaliser. Finalement, voir que mon entreprise grandit constamment et que les services que nous offrons se spécialisent d’année en année.

5. Quelles ont été les difficultés que tu as rencontrées depuis que tu t’es lancée en affaires? Y a-t-il quelque chose que tu ferais différemment?

Le marché change très souvent et nous passons parfois à travers des périodes plus creuses. J’ai du restructurer mon entreprise lors d’une récession. Mais nous apprenons de tout ça. Dans le domaine des communications, nous avons aussi dû nous adapter aux médias sociaux. Nous devons toujours nous remettre en question et rester compétitifs. C’est d’ailleurs pourquoi nous offrons une nouvelle division de marketing digital depuis maintenant 4 ans. Par contre, je ne regarde jamais en arrière. J’apprends de mes erreurs et j’avance. Ça fait partie du processus.

6. As-tu eu recours à du financement? Si oui, de quelle manière as-tu financé ton projet?

Je n’ai jamais eu recours à du financement. Quand on commence jeune, c’est plutôt difficile d’obtenir de l’aide.  Je me suis toujours autofinancée.

7. À quoi ressemble une journée au bureau? 

C’est toujours très occupé. Nous commençons nos journées à 9h00. Il n’y a pas un jour qui soit pareil. Parfois, nous avons plusieurs événements clients à l’extérieur. Au bureau, nous faisons de la planification d’événements, des relations médias mais aussi beaucoup de classement et de recherche. C’est très intéressant puisque nous pouvons passer d’un client dans le domaine de la beauté à un client en immobilier ou en restauration. C’est aussi beaucoup de travail d’équipe.

IMG_8637 (1)

8. Comment gères-tu la compétition et la pression et comment s’assurer d’une longue carrière dans ton industrie?

Je ne suis pas quelqu’un qui regarde ce que la compétition fait. Bien sûr, nous devons être courant de ce qui se passe dans le milieu, mais je reste concentrée sur mes tâches et mes objectifs. Je lis beaucoup d’articles sur l’industrie et je reste inspirée et motivée. Faire du mieux que l’on peut et offrir le meilleur à nos clients, c’est le plus important.

9. Trouves-tu cela difficile d’être une femme en affaires dans ton industrie?

C’est certainement une réalité. C’est parfois plus difficile car il faut arriver à trouver du temps pour avoir une vie familiale. Nous devons être consciente qu’à un moment donné, pour fonder une famille, il faudra être bien organisée et être consciente des priorités. Ça met un peu de pression sur les femmes. Cependant, étant dans le domaine des relations publiques, il y a énormément de femmes qui possèdent leur entreprise. Je trouve que c’est vraiment génial.

10. De quoi es-tu le plus fière?

De la croissance que nous avons vécu au sain de l’entreprise depuis les cinq dernières années, même avec le fait que j’ai eu trois enfants et que j’ai du réorganiser mes priorités, c’est vraiment encourageant de voir tous les efforts être récompensés. Je suis aussi fière de ma superbe équipe autant au bureau de Montréal que celui de Toronto.

11. Le meilleur conseil que tu aies reçu?

C’est plutôt une phrase d’inspiration anglophone que je me répète depuis que j’ai 15 ans, et c’est le meilleur conseil que je puisse donner : « If opportunity doesn’t knock, build your door ». Tout ça pour dire qu’il ne faut pas s’assoir et attendre, il faut être proactif.

12. À ton tour, quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles qui voudraient partir leur entreprise? Quelles habiletés sont nécessaires selon toi?

Je crois qu’il faut être certain de comprendre que c’est un projet à long terme. Ça prend du temps au début et je veux leur dire qu’il faut toujours avoir du courage, rester brave et déterminée!

13. Qu’est-ce que le succès pour toi?

Être simplement heureuse tous les jours! Que les gens qui m’entourent le soient aussi. Quand on est heureux, le travail devient une passion.

14. À quoi peut-on s’attendre prochainement pour 1Milk2Sugars?

Nous agrandissons notre clientèle en accueillant un tout nouveau client que nous avons réussi à obtenir après un appel d’offre très compétitif! Le compte Beireisdorf qui possède plusieurs marques beauté dont Nivea. Je crois que nous allons toujours continuer à agrandir notre offre et notre expertise en matière de communication digitale et relations médias traditionnelles. Et pourquoi pas dans quelques années, un bureau aux États-Unis… C’est un projet!

 



Par Agenda C

Illustration du profil
Agenda C est la première communauté carrière en ligne conçue pour les jeunes femmes professionnelles âgées entre 18 à 35 ans. Cette plateforme a pour but de fournir les meilleurs outils, conseils et opportunités de carrière afin de les aider à progresser dans leur cheminement professionnel et de former la prochaine génération de femmes leaders.