#ACGIRL: GENEVIÈVE EVERELL
CONTRIBUTION
Agenda C
13 janvier 2016
PARTAGER

Geneviève Everell est l’exemple qu’il ne faut jamais cesser de croire en ses rêves. Se découvrant une passion pour les sushis, elle est est devenue en moins de cinq ans, l’une des chefs les plus en demande au Québec grâce à son concept unique Sushi à la maison. Découvrez le portrait d’une jeune entrepreneure débordante de créativité.

1. Parle-nous un peu de ton parcours personnel.

Je suis une fille de Limoilou. J’ai occupé plusieurs petits emplois lorsque j’étais plus jeune afin de payer mon loyer, jusqu’à ce que je commence à travailler dans le monde des sushis. Dès que j’ai étendu du riz chaud sur une feuille d’algue, j’ai su que je venais de me découvrir une passion. Puis, comme j’ai toujours aimé le domaine des communications, j’ai voulu étudier en radio et en télé au Collège Radio Télévision de Québec (CRTQ). Ça a vraiment été une super école pour moi. Parallèlement à mes études, j’ai toujours continué à faire des sushis dans des restos, puis chez des gens. Même lorsque j’ai eu un poste comme animatrice radio en Ontario, je ne pouvais m’empêcher de faire des sushis.

2. As-tu toujours su ce que tu voulais faire dans la vie? Qu’est-ce que qui t’a poussé à lancer Sushi à la maison?

Non. Je viens d’un milieu très défavorisé et mon seul but dans la vie était de pouvoir travailler afin de payer mes choses et de ne pas avoir à dépendre de personne. Donc, quand j’ai vu que j’avais un talent unique pour les sushis et que je pouvais maîtriser cet art, j’ai tout de suite voulu en faire pour mes amis. De là m’est venue l’idée d’avoir ma compagnie.

Sushi-07

3. Depuis combien de temps es-tu à ton compte? Qu’est-ce que tu aimes le plus du fait d’être une femme en affaires? Le moins? 

Je suis officiellement à mon compte depuis 2011. J’aime vraiment la liberté que j’ai en tant qu’entrepreneure. J’aime aussi le fait que ça me pousse toujours à me réinventer et à aller plus loin! Ce que je trouve le plus difficile, c’est l’insécurité. C’est la peur que mon entreprise se mette à aller moins bien. Il faut toujours que je me réinvente pour que Sushi à la maison reste au top!

4. Qu’est-ce qui te passionne le plus de ton métier?

J’aime les nouveaux défis! J’aime tellement voir grandir mon entreprise, pouvoir offrir à mes clients des livres de recettes, des produits dérivés, etc.

5. Quelles ont été les difficultés que tu as rencontrées depuis que tu t’es lancée en affaires? Y a-t-il quelque chose que tu ferais différemment?

La plus grande difficulté lorsque l’on est en affaires, c’est la gestion du personnel! C’est vraiment difficile de gérer une équipe parce que chaque personne est différente et doit être gérée différemment.

Je ne changerais rien à mon parcours; j’ai toujours écouté mon cœur, alors je ne regrette rien.

6. Quelles sont les plus grandes leçons que tu as apprises depuis tes débuts?

Ne jamais rien prendre pour acquis! Il faut toujours innover, se réinventer afin que le service soit toujours super.

7. As-tu eu recours à du financement? Si oui, de quelle manière as-tu financé ton projet?

Non, je suis partie de rien. Je n’avais même pas de voiture lorsque je faisais mes premières soirées chez les gens! Petit à petit, j’ai pu m’acheter un peu d’équipement, une petite auto… et maintenant j’ai une équipe de 27 Miss Sushi!

Sushi-14

8. À quoi ressemble une journée au bureau?

Je n’ai pas de bureau comme tel, alors j’ai toujours mon téléphone et mon portable avec moi afin de pouvoir gérer mon quotidien.

9. De quoi es-tu le plus fière?

D’être la pionnière dans le domaine du sushi créatif au Québec.

10. Le meilleur conseil que tu aies reçu?

De toujours rester soi-même!

11. À ton tour, quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles qui voudraient partir leur entreprise? Quelles habiletés sont nécessaires selon toi?

Ne jamais se laisser décourager par les autres. Lorsque toi tu y crois, les autres ne devraient pas influencer tes choix. Je pense aussi qu’il faut être créatif et toujours innover ! Être entrepreneur, c’est en toi ou ça ne l’est pas. Lorsqu’on a cette vocation, il suffit d’écouter son feeling!

12. Qu’est-ce que le succès pour toi?

Le succès pour moi c’est d’avoir des clients heureux!

Sushi-12

13. À quoi peut-on s’attendre prochainement pour Sushi à la maison?

Sushi à la maison ouvre son local en février 2016. Ce sera un endroit où nous donnerons des cours de sushis et de tartares créatifs.

Pour en connaître davantage sur Sushi à la maison, visitez le www.sushialamaison.com 

Photos: Geneviève Everell, La Boufferie

 



Par Agenda C

Illustration du profil
Agenda C est la première communauté carrière en ligne conçue pour les jeunes femmes professionnelles âgées entre 18 à 35 ans. Cette plateforme a pour but de fournir les meilleurs outils, conseils et opportunités de carrière afin de les aider à progresser dans leur cheminement professionnel et de former la prochaine génération de femmes leaders.